Suivez les actualités du blog "Le Champ de la Mer"

Toutes nos actualités sont affichées dans ce blog. Vous y trouverez des informations précieuses pour profiter pleinement de votre séjour au "Champ de la Mer".

Mais c'est quoi la semaine du golfe ?. Gérard d 'Aboville se souvient qu'en 2001, la semaine du golfe ne devait connaitre qu'une seule édition. 16 ans plus tard, la manifestation perdure.

L'idée d'un rassemblement de voiliers traditionnels flottait depuis quelques temps mais le naufrage de L'Erika a été l’élément déclencheur. Car il fallait éviter une catastrophe économique après la marée noire.Pour montrer que le littoral avait été nettoyé, le conseil général a alors imaginé cette manifestation. L'organisation à été confié à Gérard d'aboville, passionné par la voile traditionnelle, notamment en président la fondation du patrimoine maritime et fluvial et en possédant le Lady Maud, l'un des plus vieux voiliers du Morbihan. Cette première semaine du golfe en 2001 devait être unique.

Cette manifestation ne ressemble à aucun autre rassemblement.

Elle est vraiment unique, le site est exceptionnel avec ses iles et ses courants. Et, surtout, ici, on ne se contente pas de rassembler des bateaux,ils sont répartit en flottilles qui évoluent d'un port à l'autre.Le changement a lieu chaque soir de la semaine.

Si la manifestation est bien rodée, son organisation reste lourde. C'est un véritable mécanisme d'horlogerie, que de faire se croiser quotidiennement toutes les flottilles. Mettre sur pied cette fête tous les 2 ans.

La participation dépasse, les le millier de bateaux.

Ces dernières années la semaine du golfe s'est ouverte à des étrangers, cette initiative a contribué à la découverte très typés, ne naviguant pas habituellement dans notre région mais avec des équipages tous animés par la même passion du partage du patrimoine.

Je ne pouvais pas passer à côté de cet article ,au vu de la réputation des bretons,sans une petite explication sur la bière bretonne,il y aura aussi plus tard une petite histoire sur le cidre, bien entendue.la bière fait son apparition en Bretagne dès le milieu du moyen-âge.D'abord artisanal, la production se développe pour atteindre son apogée à la fin du XIXe siècle;la région comptait alors plus d'une centaine de brasseries.

La bière est l'une des boissons les plus vieilles au monde.Son histoire commencerait en Mésopotamie, 4000 ans avant j-c.C’est dans cette région, entre le tigre et l'Euphrate(au niveau de l(Irak actuel) que les archéologues ont retrouvé les premiers documents sur cette boisson fermentée à base de grains.on sait aussi que l’Égypte, sous les pharaons, la bière est une boisson d'origine divine, la recette aurait été donnée par Isis déesse de la fertilité ,elle-même. Les Égyptiens vont reprendre les techniques mésopotamiennes et généraliser la production de bière qu'ils vont exporter dans tous les bassins méditerranéen.

Au cours des XVII et XVIII siècle; c'est également de Brest, suite à une demande expresse de la Marine Royale, qui décide d'approvisionner ses navires en bière pour son usage supposé thérapeutique contre la syphilis et le scorbut. La matière première de ces bières était la (pruche) l’Épicéa,car son écorce, riche en tanin pouvait également être extrait d'arbres comme le chêne, le châtaignier ou le saule communs en Bretagne. Ainsi en 1767, le marine royale fait venir Druenne, un brasseur flamand chargé de produire  900 barriques par an pour l’équipage.

Le XIXe siècle,l'apogée des brasseries bretonne, notamment à la révolution industrielle et l'invention de la machine à vapeur en 1854, et à la pasteurisation en 1872. Si le vin reste la boisson dominante, la bière trouve de plus en plus d'amateurs. Un succès que l'on doit, selon Bonnet, Courtin et Delacour, aux Flamands, Wallons, Allemands, Autrichiens, Lorrains, et Alsaciens qui vont contribuer à faire prospérer l'activité brassicole en Bretagne tout au long du siècle. Ces entrepreneurs fuyant les guerres et révolutions à l'est de Europe emportent avec eux leur savoir faire, et sont imités par les Bretons eux mêmes. En un siècle, près d'une centaine de brasseries , des entreprises familiales de plus ou moins grandes tailles, voient le jour dans la région.

 

La pêche à pied , un loisir agréable au grand air.a vos bottes et seaux !avec les enfants, jusqu'à samedi,le littoral va connaitre une marée avec un coefficient 109.l'idéal est de commencer votre pêche ou balade une heure avant la basse mer. C'est justement lorsque son niveau le plus bas qu'il est conseillé de faire demi-tour, pour ne pas être surpris par la montée des eaux. La basse mer est la plus dangereuse, surtout lorsque la marée remonte.Il faut être revenu sur le rivage 3h30 avant la pleine mer.n'oubliez pas de lever la tête de temps en temps afin de vérifier la progression de la mer et là votre. Surveiller la taille de vos coquillages, pensez à vous munir d'une règle. Remettez bien en place les cailloux, et petits rochers qui peuvent être un abri.un vrai bonheur, pour découvrir le golfe du morbihan.

 

Légendes bretonne,touriste,à vos gardes.la bretagne est terre de chemin creux, de landes, de tourbière,de forêt ou à la nuit de pleine lune d'improbables créatures ressurgissent.les korrigans(petits nains) en breton,les fées,merlin,arthur,lancelot etc....

Les endroits comme la roche du diable, qui abrite ,selon la légende un paysan révolutionnaire, équipé d'une fourche se cacha ici, pour échapper aux chouans. Arrivés sur les lieux, ceux-ci crièrent au diable....

La forêt d'huelgoat,ou l'eau se jette dans la rivière d'argent. La princesse libertine dahut y aura précipité ses amants d'un soir. Transformé en sirène, elle revenait ici pour chanter et couvrir les plaintes des malheureux.

A carnac, des soldats romains ont été pétrifié, figés dans leurs alignements. Les pierres du dolmen de la roche aux fées ont été déplacées par les fées. Sans doute après un peu d'entrainement.

Les anaons,

Le peuple des âmes resté sur terre en pénitence s'appelle l'anaon.

Quand il fait jour, la terre est aux vivants.quand vient le soir, la terre appartient aux âmes défuntes. Il ne faut jamais rester dehors, la nuit, sans nécessite et si tel est le cas, gardez vous bien de siffler sous peine d'attirer sur vous le courroux de l'anaon.

- Les dernières news -

reprise

dimanche 27 janvier 2019

vacance de noel

mercredi 7 novembre 2018

le golfe du morbihan

dimanche 21 octobre 2018

vacances de fin d'année

mercredi 17 octobre 2018

pas de jaloux

jeudi 11 octobre 2018

histoire courte

jeudi 11 octobre 2018

la ria d'étel

lundi 6 août 2018

les grandes vacances

samedi 16 juin 2018

sortir ce soir

samedi 31 mars 2018

réservation 2018

dimanche 18 mars 2018

facebook actualités

dimanche 18 mars 2018

l'annexe

dimanche 4 février 2018